Les trois missions de l'OPCO

Acteurs incontournables du système de formation pendant vingt-cinq ans, les Opca ont été remplacés par les opérateurs de compétences (Opco), entraînant une redéfinition de leur rôle dans le système, et de leurs missions.

Découvrez dans le schéma ci-dessous les 3 missions principales des opérateurs de compétences : financement, services aux entreprises, appui technique aux branches professionnelles.

Graphique interactif

 
Loading...
Thierry Teboul est directeur général de l’Afdas. Cet ancien Opca, devenu opérateur de compétences, regroupe de nombreux secteurs comme les médias, la culture, les télécommunications, le sport, etc. Dans la vidéo ci-dessous, il revient sur les actions que l’Afdas, et l’ensemble des Opco, peuvent mener pour les entreprises et les branches professionnelles.
   

Les points clefs à retenir

 
  • Les opérateurs de compétences perdent deux missions centrales des anciens Opca : la collecte des contributions légales, qui sera transférée à l’Urssaf en 2022, et la gestion du compte personnel de formation, désormais opérée par la Caisse de dépôts et consignations. Ils ne sont donc plus les interlocuteurs des salariés, ni des entreprises, dans la mobilisation du CPF pour les projets de formation.
  • Leur action en matière de financement et d’aide à la réalisation du plan de développement des compétences est recentrée sur les entreprises de moins de 50 salariés.
  • Les autres entreprises pourront s’appuyer sur les services de l’Opco si un accord de branche prévoit une contribution conventionnelle, ou si elles décident d’opérer des versements volontaires.
  • Les Opco interviennent désormais dans le champ de l’insertion des jeunes dans l’emploi. Ce sont eux qui, avec les branches professionnelles, seront chargés de développer l’apprentissage, en y consacrant une grande partie des fonds mutualisés, en accompagnant les entreprises dans le choix des certifications et la mise en œuvre de leur politique d’apprentissage.

Terminé ? La suite est juste en dessous ...