La stratégie peut prendre différents chemins ...

La fonction RH à la croisée des chemins

La fonction RH à la croisée des chemins

Pouvons-nous être optimistes sur l’avenir de la fonction RH ? Force est de constater qu’elle est aujourd’hui fortement décriée, au point que certains ont pu parler de « RH bashing ». Reconnaissons que la dégradation de son image est au moins pour partie due à l’amoindrissement de son influence sur les décisions à caractère stratégique dans certaines entreprises. 

Pour autant, les jeux sont-ils faits ? C’est à l’âge de 23 ans que j’ai choisi de m’investir dans ce métier, d’abord en tant que RRH et DRH, puis dans le conseil. RH par vocation, je suis convaincu que le déclin de notre fonction n’est pas fatal et qu’elle peut au contraire avoir un très bel avenir, sous réserve qu’elle sache emprunter les bons chemins. Cette conviction s’appuie en premier lieu sur une analyse des enjeux humains.

Lire la suite

La légitimité de l'autorité

La légitimité de l'autorité

Le Colloque « La légitimité de l’autorité » organisé par ANDRH Ile de France, en association avec la Direction des Ressources Humaines de l’Armée de Terre, c'est tenu le 24 mai 2019 au Cercle Militaire Saint Augustin à Paris. Quelques éléments remarquable sur ce colloque.

L'objectif de l’invitation est limpide : Les nouvelles aspirations des salariés, l'irruption de l'intelligence artificielle et les bouleversements sociétaux rythment notre quotidien et chamboulent les rapports humains au sein des entreprises et des organisations. L'ancien monde sombre, le nouveau monde reste à bâtir. En particulier, la légitimité de l'autorité et le fait managérial vacillent. Ils sont profondément questionnés, remis en cause et contestés. Une chose est sûre : ils sortiront réellement transformés des changements complexes que nous vivons à tous les niveaux. Mais alors, que devient l'autorité ? D'ailleurs existe-t-elle encore ?

Lire la suite

L'avenir des RH : le marketing !

L'avenir des RH : le marketing !

 

Commençons tout de suite par le constat à la base de cet article : la RH traverse aujourd’hui des changements aussi importants que le marketing il y a une dizaine d’années, et ces bouleversements sont d’autant plus significatifs que la technologie a profondément évolué en parallèle. Par conséquent, la RH doit acquérir des compétences normalement liées au marketing.

Pour mémoire, les années 2000 ont été marquées par le déclin de vieux CRM (Customer Relationship Management) comme Siebel (acquis par Oracle, qui a le génie pour faire disparaître ses entreprises rachetées, cf. Taleo…) et l’émergence de CRM modernes et uniquement disponibles en mode SaaS, le plus connu d’entre eux étant Salesforce. Cette dernière entreprise a grandement contribué à populariser les principes du Cloud en B2B : fin de l’achat de solutions installées en interne, concept de la location d’applications distantes sous forme d’abonnements pluriannuels, mises à jour régulières sans surcoût pour le client.

Lire la suite

Le Colloque « La légitimité de l’autorité » organisé par ANDRH Ile de France, en association avec la Direction des Ressources Humaines de l’Armée de Terre, c'est tenu le 24 mai 2019 au Cercle Militaire Saint Augustin à Paris. Quelques éléments remarquable sur ce colloque.

L'objectif de l’invitation est limpide : Les nouvelles aspirations des salariés, l'irruption de l'intelligence artificielle et les bouleversements sociétaux rythment notre quotidien et chamboulent les rapports humains au sein des entreprises et des organisations. L'ancien monde sombre, le nouveau monde reste à bâtir. En particulier, la légitimité de l'autorité et le fait managérial vacillent. Ils sont profondément questionnés, remis en cause et contestés. Une chose est sûre : ils sortiront réellement transformés des changements complexes que nous vivons à tous les niveaux. Mais alors, que devient l'autorité ? D'ailleurs existe-t-elle encore ?

Pouvons-nous être optimistes sur l’avenir de la fonction RH ? Force est de constater qu’elle est aujourd’hui fortement décriée, au point que certains ont pu parler de « RH bashing ». Reconnaissons que la dégradation de son image est au moins pour partie due à l’amoindrissement de son influence sur les décisions à caractère stratégique dans certaines entreprises. 

Pour autant, les jeux sont-ils faits ? C’est à l’âge de 23 ans que j’ai choisi de m’investir dans ce métier, d’abord en tant que RRH et DRH, puis dans le conseil. RH par vocation, je suis convaincu que le déclin de notre fonction n’est pas fatal et qu’elle peut au contraire avoir un très bel avenir, sous réserve qu’elle sache emprunter les bons chemins. Cette conviction s’appuie en premier lieu sur une analyse des enjeux humains.

 

Commençons tout de suite par le constat à la base de cet article : la RH traverse aujourd’hui des changements aussi importants que le marketing il y a une dizaine d’années, et ces bouleversements sont d’autant plus significatifs que la technologie a profondément évolué en parallèle. Par conséquent, la RH doit acquérir des compétences normalement liées au marketing.

Pour mémoire, les années 2000 ont été marquées par le déclin de vieux CRM (Customer Relationship Management) comme Siebel (acquis par Oracle, qui a le génie pour faire disparaître ses entreprises rachetées, cf. Taleo…) et l’émergence de CRM modernes et uniquement disponibles en mode SaaS, le plus connu d’entre eux étant Salesforce. Cette dernière entreprise a grandement contribué à populariser les principes du Cloud en B2B : fin de l’achat de solutions installées en interne, concept de la location d’applications distantes sous forme d’abonnements pluriannuels, mises à jour régulières sans surcoût pour le client.

Les articles relatifs à la stratégie