Les managers en première ligne

Écoutons maintenant un point de vue académique sur l’entreprise apprenante. Nous avons demandé à Anne Diétrich, professeur des universités à l’IAE de Lille, spécialiste des comportements organisationnels, de revenir sur les différentes appellations de ce concept, utilisé depuis longtemps, et d’en décrypter le sens.

Avant d’enseigner, Anne Diétrich a travaillé de nombreuses années sur le terrain comme consultante. Elle explique comment, selon elle, les organisations peuvent s’appuyer sur leurs ressources internes pour mettre en place des environnements « capacitants » qui permettront aux salariés de développer leur appétence à se former. Elle insiste aussi sur le rôle central des managers.
   
 


Poursuivons sur le rôle des managers avec Alexandra Lange, directrice du développement professionnel chez Ag2R La Mondiale. Elle souligne la profonde transformation culturelle que ce type d’organisation implique pour les managers, en première ligne pour soutenir le développement des compétences des salariés. Mais aussi la nécessité pour la direction des ressources humaines de déployer des outils permettant d’accompagner tant les managers que leurs équipes dans cette transformation.

 

Les points clefs à retenir

 
  • Les entreprises font face, du fait des nouvelles technologies, à une transformation rapide des compétences attendues. Pour rester compétitives, elles ont besoin d’entretenir, de soutenir, de développer les compétences des salariés afin de s’adapter en permanence aux mutations de leur environnement.
  • Pour qu’une entreprise devienne apprenante, l’une des clés est de penser le travail comme une activité apprenante, d’intégrer l’apprentissage dans les situations et les contextes de travail. De ce point de vue, comme nous l’avons vu dans le premier module, la règlementation reconnaît désormais les actions de formation en situation de travail (Afest).
  • Une autre clé est de mettre en place des environnements « capacitants ». C’est-à-dire des environnements où les salariés ont accès à des ressources d’apprentissage variées, facilement accessibles pour faire face aux changements dans le contenu de leur travail, où l’entreprise organise des réseaux d’apprentissage entre salariés, etc.
  • Dans ces environnements capacitants, les managers jouent un rôle central pour favoriser l’appétence des salariés à se former tout en faisant, et ainsi à construire une culture de l’apprentissage au sein de l’organisation.

Terminé ? La suite est juste en dessous ...