Pour aller plus loin avec la prospective ...

RSE, Droit souple et droit dur…

RSE, Droit souple et droit dur…

 

Par Elisabeth Saubadu, Directrice Juridique RSE Orange

La Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) permet  d’anticiper et de prévenir certains risques et d’obliger les entreprises à ne pas uniquement privilégier la croissance et les profits au détriment des droits humains et de l’environnement. Il n’y pas de définition unique de la RSE. Elle résulte d’influences multiples et repose à l’origine essentiellement sur des engagements volontaires, des initiatives et des comportements considérés et voulus comme vertueux.

Lire la suite

L’engagement solidaire, nouveau management RH  ?

L’engagement solidaire, nouveau management RH  ?

Par Lucie Gaudens, Directrice communication de microDON

Depuis quelques années, les RH sont confrontées à de nouvelles problématiques soulevées notamment par l’arrivée des Millenials sur le marché du travail. Des sujets tels que le sens au travail, l’engagement ou encore la qualité de vie au travail ont ainsi amené beaucoup d’entreprises à remettre en question leur mode de fonctionnement “traditionnel” pour s’ouvrir à de nouvelles formes d’organisation plus adaptées aux aspirations de leurs salariés. De profondes mutations qui ne sont pas sans conséquences sur le management qui lui aussi doit être réinventé… et si la solidarité en était la clé ? 

Lire la suite

RSE et compétences : Lame de fond ou écume de mer ?

RSE et compétences : Lame de fond ou écume de mer ?

Par Elisabeth Provost Vanhecke

Pour certaines entités, satisfaire aux principes systémiques de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) ne signifie pas pour autant prendre en compte la « pratique » individuelle dans la construction de la compétence, ni les circonstances dans lesquelles elle s’est fabriquée. Ces entreprises oublient que si l’environnement de la personne ne lui est pas favorable, celle-ci peut se retrouver de facto en situation d’incompétence. Dans ces circonstances, quel est le lien avec la « compétence artefact » du référentiel de compétences, qui fait l’impasse sur les conditions subjectives de son émergence ?

Lire la suite

Recruter des militaires blessés : au-delà de la Responsabilité Sociale d’Entreprise, une démarche porteuse de sens

Recruter des militaires blessés : au-delà de la Responsabilité Sociale d’Entreprise, une démarche porteuse de sens

Par Dominique LEVY, Présidente du Groupe de Travail « Reconversion des Militaires Blessés » du Comité de Liaison Défense du MEDEF

Qu’elle survienne à l’entraînement, au combat, en opération extérieure ou dans le cadre du plan Vigipirate, la blessure chez le militaire est bien souvent une remise en question de l’avenir dans lequel il s’était projeté. Lorsque le parcours de soins médicaux s’achève par le couperet de l’inaptitude à exercer une profession combattante, un nouveau départ professionnel s’impose.

Les armées, soucieuses de ne laisser aucun des leurs au bord du chemin, ont mis en place un certain nombre de dispositifs pour aider les militaires blessés dans leur démarche de reconversion.

Lire la suite

Entretien avec Souleymane Soro

Entretien avec Souleymane Soro, DRH Cemoi Côte D’Ivoire et Président du RIGRH
Réseau Ivoirien des Gestionnaires des Ressources Humaines

Etes-vous concerné par la RSE dans votre rôle de DRH Ivoirien ?

Bien évidemment, et c’est naturellement que le Groupe CEMOI est inscrit dans une démarche RSE depuis plusieurs décennies, non seulement à travers son programme de cacao durable mais également à travers ses actions sur le plan social et environnemental.

Pouvez-vous donner des exemples ?

Sur le plan social, l’aide à l’acquisition de logements au profit des collaborateurs constitue un axe important de la politique sociale. Depuis 2006, ce sont plus de 130 salariés qui ont bénéficié dudit projet en  accédant à la propriété immobilière.

Au niveau environnemental, notre programme Transparence Cacao est un pionnier dans une supply chain durable du cacao en Côte d’Ivoire. Mais nous ne nous sommes pas arrêtés là, le Groupe CEMOI en Cote d’Ivoire met en œuvre des actions concrètes de réduction de son impact environnemental.

  • Gestion des déchets : un tri sélectif permet de revaloriser 89 % des déchets produits. 7 filières de revalorisation ont été mises en place (bois, plastiques, carton, huile machine, coque et déchet alimentaire, ferraille) dont les gains sont verses a la mutuelle sociale mise en place ;
  • Une station de traitement des eaux de rejet a été mise est en place ;
  • Gestion de l’énergie, la production de vapeur est réalisée à 80 % à partir d’une chaudière ou l’on brule les coques des fèves de cacao (éliminées lors du décorticage). Un filtre a été installé pour dépolluer  les fumées avant leur rejet. Partout où la température le permet, un éclairage Led a été mis en place ce qui permet d’économiser  l’équivalent de la consommation de 34 foyers ivoiriens.

Voilà de façon non exhaustive, quelques exemples mis en place dans le cadre de la démarche RSE en Côte d’Ivoire.

Vos dirigeants vous donnent-ils des objectifs en ce sens ?

Oui, nous sommes objectivés au niveau Groupe car CEMOI a des ambitions fortes au niveau RSE.

La fonction RSE appartient-elle au périmètre RH ?

Au niveau du Groupe, un comité RSE présidé par le Directeur Général coordonne toute la démarche. En Côte d’Ivoire, nous sommes partie prenante de cette démarche car nous pilotons au niveau RH, un ensemble d’actions au niveau social qui contribuent à valoriser la démarche. La fonction RSE est donc transversale chez nous et elle est l’affaire de toutes les directions.

Si vous possédez un siège à l’étranger, devez vous reporter sur la RSE au siège ?

Oui et cela nous ramène à la question 3. Nous faisons un reporting de nos activités au niveau Groupe.

Votre avis personnel sur l’évolution de la RSE en entreprise et dans la sphère RH …

La RSE, mais au-delà, le développement durable est un sujet à enjeu majeur pour tous. Avant d’être salarié, nous sommes des citoyens, soucieux du bien-être de nos collaborateurs et de la préservation de nos ressources, et ce prolongement de notre responsabilité en entreprise doit continuer à travers des actions fortes et concrètes. Cela passe par ma fonction RH en ce que me concerne, mais également par les autres fonctions de l’entreprise. Je suis conscient des enjeux importants du sujet et je pense que nous avons encore beaucoup à faire face au réchauffement climatique.

  • MagRH1
  • MagRH2
  • MagRH3
  • MagRH4
  • MagRH5
  • MAgRH6
  • MagRH7
  • MAgRH7b
  • MagRH8
  • MagRH9LT
  • MagRH10

Mots-clés: RSE, MagRH8

Les articles relatifs à la prospective et à l'avenir des RH