Former ou Déformer ?

Des programmes diversifiées et sur-mesure

Des programmes diversifiées et sur-mesure

EDHEC Business School place l’excellence académique et la proximité avec les entreprises au cœur de sa stratégie. Le point avec Stéphane Canonne, Directeur d’EDHEC Executive Education & MBAs,  qui nous en dit plus sur l’école, son positionnement sur le marché de la formation ainsi que les différents programmes proposés en formation continue.

Quelques mots pour nous présenter l’EDHEC et son cœur de métier.

Fondée en 1906 par et pour des entrepreneurs du Nord de la France, l’EDHEC figure parmi les 15 meilleures Business Schools européennes. Aujourd’hui, nous sommes uniques sur le marché, tant par notre modèle de recherche que par notre indépendance, et veillons à conserver dans notre ADN cet esprit entrepreneurial qui fait de nous une école très proche du business, alliant proximité avec les entreprises et excellence académique. L’ensemble des programmes de l’enseignement supérieur sont proposés au sein de l’EDHEC, qu’il s’agisse des masters, du bachelor ou de la formation continue.

Lire la suite

Le nouveau rôle de l’entreprise dans la formation aux gestes qui sauvent

Le nouveau rôle de l’entreprise dans la formation aux gestes qui sauvent

Au préalable, un constat : la France fait partie des mauvais élèves de l’Europe dans le domaine de la formation de la population aux premiers secours. En effet, à peine 20% des Français sont formés alors que 90% des Norvégiens le sont. Cette trop modeste politique de formation a une incidence directe sur le taux de survie en cas d’arrêt cardiaque qui s’élève à 5% dans l’hexagone contre 40% en Norvège.  

Lire la suite

Pour une renaissance systémique de la création

Pour une renaissance systémique de la création

Nous, acteurs de l’innovation, de la création, du design, sommes orphelins d’un modèle qui nous avait bercés depuis la Renaissance. Il est grand temps de faire face à cette mort et de réinventer une autre façon de créer. 

Ce modèle dont nous sommes aujourd’hui orphelins copiait la Création divine. Une intention puissante créait une œuvre parfaite. Dieu était l’artiste et l’artiste était Dieu. L’inévitable mise en histoire de cette œuvre n’était que souillure et dégradation. Comme la création divine souillée par l’autre de DIeu, qui fait entrer la création dans une histoire, une dégradation, la création artistique devait être protégée du temps, mise sous verre, ne plus être touchée, et être parfois restaurée, ressuscitée, une nouvelle alliance en somme. Le modèle était donc subjectiviste, une intention puissante crée, et ahistorique, le temps dégrade.

Lire la suite

Nos diplômés sont nos meilleurs ambassadeurs

Nos diplômés sont nos meilleurs ambassadeurs

Entretien avec Thomas Froehlicher, Doyen et Directeur Général de l’École Rennes Business School. Il nous présente son école, son positionnement et ses axes de différenciationsur un marché très concurrentiel.

Avec la globalisation du marché de l’Executive Education, quels sont vos axes de développement et vos enjeux  ?

Aujourd’hui, les politiques de recrutement dans les entreprises en France et à l’étranger sont de plus en plus tournées vers la recherche de talents qui ont une certaine ouverture sur l’internationale, une dimension multiculturelle, une capacité à travailler en mode collaboratif, un savoir-faire et un savoir-être (soft skills) … Cette multiculturalité se retrouve au sein de l’école aussi bien au niveau du corps professoral (90% de nos professeurs sont étrangers) et de nos étudiants. Et cela se retrouve aussi dans notre réseau d’Alumni composé de plus de 20 000, dont certains repartent vers leur pays d’origine à la fin de leurs études. 

Lire la suite

EM Normandie : Des formations adaptées à tous les besoins et attentes

Rencontre avec Sabrina Letartre, Responsable de la Formation Continue, et Christophe Yver, Directeur de la Formation Professionnelle et Continue et de l’InsIDE, ils nous en disent plus sur le positionnement de l’EM Normandie et son offre de formation à destination des entreprises et de leurs collaborateurs. 

Dans le paysage de la formation continue, comment se distingue l’EM Normandie ?

L’EM Normandie dispose de plusieurs campus à Caen, au Havre, à Paris, mais aussi à Oxford et Dublin. Nous formons plus de 4 000 étudiants sur ensemble de nos campus. Nous proposons différents formats pour répondre aux besoins et attentes des stagiaires : e-learning, présentiel ou blended. D’ailleurs, notre programme Grande École peut être totale-ment suivi en e-learning. Nous avons plus de 9 nationalités qui préparent ce diplôme depuis leur pays respectif.


Au niveau de la formation professionnelle, les entreprises ont le choix entre des formations intra et inter-entreprises. Dans le cadre du format inter-entreprise, nous proposons des produits sur-mesure, que nous co-construisons avec les entreprises, pour faire monter en compétences les collaborateurs. Ainsi, pour le groupe Récréa, nous avons développé un parcours sur 3 niveaux selon les qualifications des collaborateurs avec des durées qui varient entre 4 et 22 mois.
Ces formations sont pour la plus grande majorité éligibles au CPF. Par exemple, le programme Grande École a été déposé en 6 blocs de compétences que les entreprises peuvent choisir de suivre en formation inter ou intra-entreprises. Ces blocs sont capitalisables en vue d’obtenir le Programme Grande Ecole sous réserve d’avoir validé un score au TOEIC et réalisé un mémoire. Ce schéma offre une certaine flexibilité et permet aux collaborateurs de suivre les blocs de compétences à leur rythme. Les blocs sont multi-spécialités et couvrent le marketing, le développement commercial, la gestion financière, le management d’un centre de profit le management des ressources humaines ou encore le management d’équipe et la conduite du changement. Et le programme Grande École est aussi proposé en collaboration avec des écoles d’ingénieurs pour les étudiants qui souhaitent acquérir une double compétence en management.
Pour nous adapter à la réforme de la formation professionnelle, nous avons réalisé un important travail d’ingénierie pédagogique pour rendre nos programmes éligibles au CPF.
Enfin, nous privilégions une pédagogie très participative qui s’appuie notamment sur l’échange, la communication et le coaching. Fort de l’héritage équin des terres normandes où se trouve d’ailleurs un pôle de compétitivité en lien avec cette thématique, nous proposons l’équicoaching pour développer ses compétences managériales grâce au cheval.
Nous travaillons sur différents axes comme la communication non verbale et le leadership …


Vous avez aussi la particularité d’avoir des liens forts avec votre direction de la formation continue et celle de l’entrepreneuriat. Comment cela se traduit -il ?

En effet, via l’Institut de l’Innovation et du Développement de l’Entrepreneuriat (InsIDE) nous possédons une équipe spécialisée en entrepreneuriat et en innovation.
Nous proposons des programmes pensés pour répondre aux différents besoins des créateurs, repreneurs d’entreprise, dans les différentes phases de leur projet. Nous nous adressons aussi aux entreprises souhaitant installer une dynamique intrapreneuriale et d’innovation en interne.
Nous délivrons ainsi des formations sur le design thinking pour transmettre les clés et les bonnes pratiques pour lancer son entreprise.
À cela s’ajoutent des formations autour des réseaux sociaux, du webmarketing, du lean Management, et du digital pour les entreprises en phase de croissance.
Dans ce cadre, nous donnons aussi l’opportunité aux porteurs de projets de bénéficier de l’offre d’accompagnement de l’InsIDE afi n de les soutenir dans la création de leur start-up.


Aujourd’hui, le digital et l’e-learning ouvrent de nouvelles perspectives en termes de formation continue. Comment appréhendez-vous cette dimension ? Comment cela se traduit- il concrètement ?

Comme expliqué, notre programme Grande École est accessible à 100% en e-learning, tout comme les blocs de compétences qui le composent. Afin de pouvoir proposer des formations digitales, nous nous appuyons sur notre institut spécialisé dans la conception de plateforme : Ingenium digital learning. Ensemble, avec les entreprises, nous co-construisons des parcours blended-learning, mais aussi des plate-formes e-learning dédiées, personnalisées graphiquement et ergonomiquement. Ces espaces de formation digitale sont ensuite accessibles à partir de l’intranet des entreprises. 

Quelques mots sur votre actualité ?
Nous travaillons sur de nouveaux produits comme le Short Track MBA Leadership qui va se dérouler à Paris et Oxford. Nous développons également une formation autour de la GPEC et du management des ressources humaines. Sur le volet international, nous dispensons aussi des formations pour les hauts dignitaires vietnamiens sur des sujets divers comme le tourisme, le développement durable ou encore le management territorial.
Enfin nous proposons la VAE qui peut être une démarche collective pour les collaborateurs d’une même entreprise qui veulent valider un des diplômes de l’Ecole. Éligible au CPF, ce dispositif est en totale adéquation avec l’état d’esprit des DRH et de la réforme de la formation professionnelle.

Les articles relatifs à la formation