Former ou Déformer ?

Pour s’adapter aux transformations de la société et aux nouvelles générations d’apprenants, la formation de demain sera phygitale

Pour s’adapter aux transformations de la société et aux nouvelles générations d’apprenants, la formation de demain sera phygitale

Former les étudiants d’aujourd’hui, c’est les préparer à évoluer, travailler et diriger dans une société transformée en profondeur par le numérique, un monde confronté également à des mutations profondes et globales. Cette nouvelle génération d’étudiants, d’apprenants de demain ne se formera plus selon des modes d’enseignement qui pour certains n’ont guère évolué, vraiment évolué, depuis les premières universités nées au moyen-âge. En repensant les liens entre pédagogie, technologie et espace, les interactions entre apprenants et la place de l’enseignant, la formation évolue elle aussi pour devenir phygitale.

Un contexte de transformation de la société profond et rapide

Lire la suite

Quand les salariés retrouvent leur mission première grâce à la formation…

Quand les salariés retrouvent leur mission première grâce à la formation…

Pascaline Hazart

Lorsque vous présentez votre mission, vous dites "que vous œuvrez à la transformation culturelle des collaborateurs et collaboratrices de Center Parcs", c’est un grand mot, non ?

Oui, le mot est lâché. Nous avons 26 parcs en Europe et lorsqu’on s’intéresse aux motivations de nos clients où qu’ils se trouvent, ils veulent passer un moment privilégié pour faire un break en famille, (famille au sens large), s’amuser, resserrer les liens entre eux et, finalement, retrouver de l’énergie positive. Or, au fil du temps, en cinquante ans d’existence, nous nous sommes peut-être éloignés de ce qui était notre ADN.

Lire la suite

la formation : expertise, accompagnement et proximité

la formation : expertise, accompagnement et proximité

Avec plus de 15 000 personnes formées chaque année, Francis Lefebvre Formation se positionne comme une référence dans le domaine de la formation en combinant accompagnement, adaptation des parcours et nouveautés. Le point avec Jean François Ferret, Directeur de l’offre et de la pédagogie.

Lire la suite

Les réseaux développementaux au service du développement des compétences des collaborateurs

Les réseaux développementaux au service du développement des compétences des collaborateurs

Bonjour à tous les deux. L’année dernière, vous avez expérimenté un dispositif pédagogique auprès d’étudiants du master " Humanités et Management ", de l’Université Paris Nanterre basé sur la théorie des " réseaux développementaux ". Pouvez-vous nous en dire plus ?

J-R H. Tout débute avec la thèse que j’ai mené à Skema de 2014 à 2017. Durant mes recherches, je découvre la théorie des  " réseaux développementaux " développée par Monica C. Higgins et Kathy E. Kram . Leur analyse les amène à considérer qu’aujourd’hui, du fait de la complexité de notre environnement, le mentorat classique, à savoir :

Lire la suite

La formation sur mesure tout au long de la vie, orientée compétences

Le projet Flexi TLV, révolutionne la vision de la formation universitaire, structurée traditionnellement autour de la formation initiale et de la formation continue, en proposant une solution de formation flexible engageant l’entreprise, l’apprenant et l’université. Lauréat de l’appel à projet « Nouveaux cursus à l’université » de l’Agence Nationale de la Recherche, ce projet est porté conjointement par l’Université Grenoble Alpes, Grenoble INP, Sciences Po Grenoble et l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble.

L’enjeu premier du projet Flexi TLV est d’articuler la formation universitaire autour de trois notions clés. D’une part la flexibilité, pour permettre d’adapter le parcours de formation à l’apprenant et ses contraintes. D’autre part l’approche compétences, qui valorise les compétences professionnelles acquises par l’apprenant en se basant sur des référentiels issus du monde professionnel. Enfin la diplomation, pour assurer une évaluation et une validation des compétences de l’apprenant à travers l’obtention de diplômes. Aujourd’hui le projet Flexi TLV se déploie et ouvre différents chantiers au sein de la formation universitaire grenobloise.

Modulariser les formations en blocs de compétences capitalisables

Depuis quelques années, une des directives du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, est de tendre vers une écriture de tous les diplômes en compétences. En plus d’appuyer cette démarche au sein de Grenoble Alpes, Flexi TLV vise une modularisation de ses parcours en blocs de compétences capitalisables.

Cette modularisation envisagerait les parcours de formation d’une nouvelle manière, beaucoup plus flexible et quasiment à la carte. De plus, ce format permet aux apprenants issus du monde professionnel de cibler spécifiquement des blocs, correspondant à des compétences qu’ils souhaitent acquérir, en adéquation avec les besoins de leur entreprise ou de leur projet professionnel personnel. 

Affirmer une collaboration tripartite université, apprenant et entreprise en proposant une « troisième voie »

Dans un contexte local et historique fort de partenariats entre entreprises et université, Flexi TLV pose aussi l’enjeu de la sécurisation des parcours en lien et en accord avec les partenaires (entreprises, branches, collectivités...). Ces accords feront l’objet de conventions prévoyant par exemple, des modalités de formation sur lieu de travail, de la VAE sur des compétences professionnelles spécifiques, des certifications sur des durées flexibles, etc. Cette « troisième voie » permettra ainsi de favoriser et sécuriser une insertion professionnelle dès le niveau Bac +2/+3, tout en facilitant le retour à la formation.

Mettre le projet professionnel et l’approche compétences au cœur de la démarche d’orientation et d’accompagnement des apprenants

Dans l’optique d’un accompagnement personnalisé de l’apprenant, le projet Flexi TLV propose le développement de Centres des Compétences et des Métiers. Cette action structure un espace physique ainsi qu’un portail numérique, autour de la démarche compétences et avec une forte collaboration entre université, apprenant et entreprise. Ces centres assureront les missions d’accompagnements des publics, d’animation des équipes pédagogiques et d’information des parties prenantes, le tout pour placer la notion de métier au cœur de l’université.

Ne pas choisir la poursuite d’études par défaut

L’objectif de Flexi TLV est notamment de permettre aux étudiants de ne pas choisir par défaut entre poursuite d’études et insertion professionnelle immédiate mais de créer des dynamiques partenariales et des parcours de formation qui englobent l’expérience professionnelle et la formation. Par exemple, le titulaire d’un DUT peut obtenir une licence professionnelle quelques années après son entrée dans la vie active, en combinant des compétences validées au sein de son entreprise et des cours. De la même façon, un diplômé de licence pro pourrait par la suite obtenir un master.


 

Les articles relatifs à la formation