Former ou Déformer ?

Les Edtech au service de l’expérience apprenant ?

Les Edtech au service de l’expérience apprenant ?

Antoine Amiel

Avec notre start-up edtech, nous révolutionnons l’expérience apprenant ! Plus rien ne sera comme avant, nous vous garantissons un ROI de la formation élevé et un engagement unique...  Créée par des entrepreneurs passés par les accélérateurs de startups, formés au pitch et qui ont tous les codes de la Startup Nation, la nouvelle génération de startups edtech n’hésite pas à promettre monts et merveilles. Comment y voir plus clair dans cette myriade d’offres et de promesses, pour faire les bons choix ? Quelles sont les tendances digitales de l’expérience apprenant ?

Lire la suite

46e colloque de la Formation Continue à l'Université

46e colloque de la Formation Continue à l'Université

La loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel est promulguée depuis septembre 2018, les principaux décrets d’application sont entrés en vigueur et comme tous les acteurs du champ de la Formation Professionnelle, les universités sont confrontées à une obligation de bouleversements d’ampleur. Saisir les opportunités de la loi, profiter de la liberté d’agir pour positionner nos universités sur les différents marchés de la formation professionnelle est un enjeu stratégique majeur. Le 46e colloque du réseau FCU, réuni à Nice, a été l’occasion de débattre et d’échanger sur la notion de performance de la formation professionnelle.

Retour sur quelques temps forts

Lire la suite

Intégrer le digital au sein des formations. L’expérience de l’Occitane.

Intégrer le digital au sein des formations. L’expérience de l’Occitane.

L’expérience de l’Occitane

L’intégration du digital dans les formations chez l’Occitane a été un sacré défi à relever… mais chez l’Occitane, on adore les défis. En seulement 3 ans, on est passé de " rien " à une offre avancée et qualitative, notamment via l’intégration d’un LMS et l’industrialisation de la création de contenus en interne : maintenant que les bases sont posées, notre ambition pour les 3 années à venir est la mise en place d’une offre de formation innovante, diversifiée et personnalisée, en prise avec le business et le quotidien de nos collaborateurs.

Notre enjeu concernant le digital learning est triple : permettre à une population retail conséquente de se former de façon autonome en intégrant les contraintes de la technologie sur le lieu de vente, adapter nos programmes selon les problématiques locales car nous sommes une entreprise très internationale, et mettre en place une culture de l’apprentissage pour préparer nos collaborateurs aux défis du monde actuel, dans et en dehors du lieu de travail.

Lire la suite

Comment manager une équipe multiculturelle au regard des différences linguistiques ?

Comment manager une équipe multiculturelle au regard des différences linguistiques ?

Mary Vigier est enseignante-chercheuse en Management, ESC Clermont ; responsable de la filière International Business du programme Bachelor ; secrétaire général de l’association scientifique Groupe d’études en Management et Langage ; membre de l’Academy of International Business et de l’Association Francophone du Management International.

Lire la suite

La formation sur mesure tout au long de la vie, orientée compétences

Le projet Flexi TLV, révolutionne la vision de la formation universitaire, structurée traditionnellement autour de la formation initiale et de la formation continue, en proposant une solution de formation flexible engageant l’entreprise, l’apprenant et l’université. Lauréat de l’appel à projet « Nouveaux cursus à l’université » de l’Agence Nationale de la Recherche, ce projet est porté conjointement par l’Université Grenoble Alpes, Grenoble INP, Sciences Po Grenoble et l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble.

L’enjeu premier du projet Flexi TLV est d’articuler la formation universitaire autour de trois notions clés. D’une part la flexibilité, pour permettre d’adapter le parcours de formation à l’apprenant et ses contraintes. D’autre part l’approche compétences, qui valorise les compétences professionnelles acquises par l’apprenant en se basant sur des référentiels issus du monde professionnel. Enfin la diplomation, pour assurer une évaluation et une validation des compétences de l’apprenant à travers l’obtention de diplômes. Aujourd’hui le projet Flexi TLV se déploie et ouvre différents chantiers au sein de la formation universitaire grenobloise.

Modulariser les formations en blocs de compétences capitalisables

Depuis quelques années, une des directives du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, est de tendre vers une écriture de tous les diplômes en compétences. En plus d’appuyer cette démarche au sein de Grenoble Alpes, Flexi TLV vise une modularisation de ses parcours en blocs de compétences capitalisables.

Cette modularisation envisagerait les parcours de formation d’une nouvelle manière, beaucoup plus flexible et quasiment à la carte. De plus, ce format permet aux apprenants issus du monde professionnel de cibler spécifiquement des blocs, correspondant à des compétences qu’ils souhaitent acquérir, en adéquation avec les besoins de leur entreprise ou de leur projet professionnel personnel. 

Affirmer une collaboration tripartite université, apprenant et entreprise en proposant une « troisième voie »

Dans un contexte local et historique fort de partenariats entre entreprises et université, Flexi TLV pose aussi l’enjeu de la sécurisation des parcours en lien et en accord avec les partenaires (entreprises, branches, collectivités...). Ces accords feront l’objet de conventions prévoyant par exemple, des modalités de formation sur lieu de travail, de la VAE sur des compétences professionnelles spécifiques, des certifications sur des durées flexibles, etc. Cette « troisième voie » permettra ainsi de favoriser et sécuriser une insertion professionnelle dès le niveau Bac +2/+3, tout en facilitant le retour à la formation.

Mettre le projet professionnel et l’approche compétences au cœur de la démarche d’orientation et d’accompagnement des apprenants

Dans l’optique d’un accompagnement personnalisé de l’apprenant, le projet Flexi TLV propose le développement de Centres des Compétences et des Métiers. Cette action structure un espace physique ainsi qu’un portail numérique, autour de la démarche compétences et avec une forte collaboration entre université, apprenant et entreprise. Ces centres assureront les missions d’accompagnements des publics, d’animation des équipes pédagogiques et d’information des parties prenantes, le tout pour placer la notion de métier au cœur de l’université.

Ne pas choisir la poursuite d’études par défaut

L’objectif de Flexi TLV est notamment de permettre aux étudiants de ne pas choisir par défaut entre poursuite d’études et insertion professionnelle immédiate mais de créer des dynamiques partenariales et des parcours de formation qui englobent l’expérience professionnelle et la formation. Par exemple, le titulaire d’un DUT peut obtenir une licence professionnelle quelques années après son entrée dans la vie active, en combinant des compétences validées au sein de son entreprise et des cours. De la même façon, un diplômé de licence pro pourrait par la suite obtenir un master.


 

Les articles relatifs à la formation