Former ou Déformer ?

Fidal Formations : Réforme de la formation professionnelle : enjeux et perspectives

Fidal Formations : Réforme de la formation professionnelle : enjeux et perspectives

La réforme de la formation professionnelle couvre différents enjeux sociaux et économiques, dont le développement des compétences, le financement de la formation dans le cadre du CPF, la formation des jeunes ou encore le développement de la formation en alternance.  Le point avec Cyril Parlant, Avocat Expert au sein de FIDAL.

Quelles sont les grandes lignes de la réforme de la formation professionnelle ?

Elle vise à rendre le système plus efficient pour que chaque euro dépensé en formation ait son utilité et contribue au développement de l’employabilité des actifs de manière globale. Pour les entreprises, il s’agit aussi d’une réforme du système de financement. Dorénavant, les entreprises de plus de 50 salariés vont contribuer au financement de la formation dans les plus petites entreprises. Dans ce cadre, la monétisation du CPF est un autre point important soulevé par la réforme. Il a vocation à devenir un instrument du dialogue social et collectif dans les entreprises afin d’atteindre les objectifs de co-construction et de co-financement.

Lire la suite

De l’usage raisonné de la technologie pour développer notre humanité

De l’usage raisonné de la technologie pour développer notre humanité

Olivier Wautier

Nous sommes entrés il y a plus de 20 ans dans l’ère de la transformation perpétuelle. Les révolutions (internet, digital, data, IA…) se suivent et se ressemblent dans la manière dont elles bouleversent l’entreprise. Dans ce contexte, un consensus commence à se former autour de l’importance des soft skills, ces "compétences du 21é siècle” qui permettent de gagner en résilience et de traverser le changement dans la sérénité et non dans la fébrilité. Ces compétences nous renvoient finalement à ce qui fait notre humanité dans un monde toujours plus technologique. Cependant, les solutions pour les développer efficacement à l’échelle de l’entreprise sont rares. Seuls les plus chanceux bénéficient par exemple d’un coaching professionnel, réputé comme l’outil le plus puissant de développement des soft skills. La technologie pourrait-elle ironiquement répondre à cet enjeu?

Lire la suite

Pourquoi avoir recours à la RV en formation ?

Pourquoi avoir recours à la RV en formation ?

Les vingt dernières années ont été marquées par de grandes transformations dans nos manières d’apprendre, principalement influencées par le développement fulgurant du web. Aujourd’hui, les mots "apprentissage” et "digital” vont de pair, et une grande tendance s’est dessinée dans le paysage du learning : la commodité. Désormais, n’importe qui peut (en théorie) apprendre à n’importe quel moment, à n’importe quel endroit, sur ses devices de prédilection et à son rythme. Cette nouvelle réalité est matérialisée par le e-learning.

Lire la suite

Pour s’adapter aux transformations de la société et aux nouvelles générations d’apprenants, la formation de demain sera phygitale

Pour s’adapter aux transformations de la société et aux nouvelles générations d’apprenants, la formation de demain sera phygitale

Former les étudiants d’aujourd’hui, c’est les préparer à évoluer, travailler et diriger dans une société transformée en profondeur par le numérique, un monde confronté également à des mutations profondes et globales. Cette nouvelle génération d’étudiants, d’apprenants de demain ne se formera plus selon des modes d’enseignement qui pour certains n’ont guère évolué, vraiment évolué, depuis les premières universités nées au moyen-âge. En repensant les liens entre pédagogie, technologie et espace, les interactions entre apprenants et la place de l’enseignant, la formation évolue elle aussi pour devenir phygitale.

Un contexte de transformation de la société profond et rapide

Lire la suite

La formation digitale pour tous

Le monde de la formation étant en perpétuelle évolution, Brest Business School (BBS) a développé un modèle éducatif innovant en misant sur le digital et prenant en compte les besoins des entreprises pour les préparer aux métiers de demain. Le point avec Jean Baptiste Maurice, directeur du développement au sein de Brest Business School.

Dites-nous en plus sur l’école.

L’école a vu le jour en 1962 à l’initiative des CCI et des entrepreneurs bretons pour allier harmonieusement le monde de l’éducation supérieure et celui de l’entreprise pour répondre aux besoins de l’économie locale. Étant la seule grande école dans la région, suite au partenariat avec le groupe chinois Weidong Cloud Education, nous sommes aujourd’hui la 1re grande école franco-chinoise à l’échelle internationale. BBS est également la seule école à proposer un portefeuille de formations continues aussi complet grâce à son partenaire exclusif, le groupe Demos.

L’idée est de profiter de ces attaches pour accélérer notre développement, notamment en devenant un leader de l’éducation distancielle. À côté de cette forte croissance, nous avons à cœur de garder notre identité et de consolider nos valeurs fondamentales : l’ouverture, le défi et l’empathie.

 

Vous développez tous vos programmes de formation continue au format digital. Pourquoi ?

Tout en consolidant la formation en présentiel, nous élargissons le champ des possibles au niveau régional, national et international. En effet, nous avons toujours souhaité accompagner les évolutions du monde professionnel en proposant des formations adaptées aux besoins des entreprises. Celles-ci ont évolué au fil des ans et leurs méthodes et modes de travail ont considérablement changé. Elles ont besoin de formations plus pertinentes et plus adaptées. Ainsi, nous développons tous nos programmes de formation continue au format Blended Learning (mix de distanciel et présentiel) afin qu’ils soient accessibles de n’importe où et à tout moment.

Nous nous inscrivons dans la réforme de la formation continue en proposant nos Mastères Spécialisés® en blocs de compétence en distanciel. Cela permet à un apprenant de valider des formations courtes chaque année pour obtenir le diplôme sur 5 ans.

Quels sont les principaux domaines vers lesquels les formations continues de BBS sont orientées ?

Dans un monde volatile, nous proposons trois mastères spécialisés au format blended learning :

  • Contrôle de Gestion et Pilotage de la Performance. Il forme les contrôleurs de gestion et bras droits des dirigeants en combinant stratégie, finance, informatique et management ;
  • Gestion Patrimoniale et Financière. Il se veut généraliste et touche à la fois au droit et à la finance en ciblant une clientèle de particuliers et de professionnels ;
  • Management des Activités Logistiques et Achats, une expertise en lien avec la forte activité portuaire brestoise.

Vos actualités ?

Nous avons développé nos programmes entièrement en mode blended pour janvier 2020. Plus récemment, nous avons créé un fonds de dotation qui tourne autour de 4 axes stratégiques dont l’accompagnement du digital et le développement de pratiques pédagogiques innovantes. Nous présentons aussi l’offre « Kub » qui s’adresse aux entreprises pour leur offrir une panoplie de services différenciants notamment des réductions sur nos programmes. Ils pourront bénéficier aussi d’une visibilité sur notre site web et organiser des évènements, à l’école, sur des sujets divers et variés.

BBS privilégie une relation de proximité avec le monde professionnel pour développer des formations pertinentes et innovantes en nous appuyant sur un comité pédagogique de haut niveau.

Nos enjeux s’articulent autour de notre territoire, mais également dans le soutien de nos projets tout en accélérant l’innovation.


Les articles relatifs à la formation