Former ou Déformer ?

Organisation apprenante et transformation numérique

Organisation apprenante et transformation numérique

éric mellet et denis cristol

L’organisation apprenante au regard du numérique

L’association SOL France  s’intéresse aux apprentissages organisationnels. Pourquoi et comment les organisations apprennent ? SOL France a engagé une recherche-action pour actualiser les apports fondamentaux de Peter Senge qui avait initié la création de l’association. Dans les années 90 Peter Senge professeur au MIT rédigeait un best-seller international " La cinquième discipline " . Dans ce livre, il montrait comment 5 disciplines façonnaient le devenir apprenant d’une organisation :

  • La vision
  • L’apprenance en équipe
  • La pensée systémique
  • Les modèles mentaux
  • La maîtrise personnelle

Mais entre les années 90 et aujourd’hui l’informatique n’avait pas une telle place. Le numérique s’est transformé d’outil en contexte. Le numérique est omniprésent. Si certains éditeurs de logiciels surjouent le pouvoir de leurs produits de transformer les organisations, SOL France a décidé d’en avoir le cœur net et d’explorer la réalité des pratiques. Pour cela une recherche a été initiée. Le design de celle-ci s’appuie sur les principes de l’organisation apprenante. C’est ainsi qu’un " chercheur-collectif " d’une trentaine de participants s’est créé et organisé pour étudier et rendre compte de leur impact dans la transformation des organisations. La digitalisation à ce titre en est sûrement l’un des facteurs majeurs dans ce que l’on observe aujourd’hui comme changements  d’organisations, de métiers et de pratiques.

Lire la suite

8 opportunités pour engager les salariés dans leur formation

8 opportunités pour engager les salariés dans leur formation

Adeline Virlogeux

Si auparavant les responsables ressources humaines imposaient les formations, depuis quelques années le salarié est devenu acteur de sa formation avec à la clé une meilleure implication de ce dernier. La mise en place de l’application Mon Compte Formation, lui permet d’en être d’autant plus maître, un nouvel atout pour faire évoluer sa vision de la formation qui, avec d’autres techniques, permettent de favoriser et d’accélérer son engagement.

Découvrez 8 solutions pour améliorer l’engagement des salariés dans leur formation.

Lire la suite

Pour une renaissance systémique de la création

Pour une renaissance systémique de la création

Nous, acteurs de l’innovation, de la création, du design, sommes orphelins d’un modèle qui nous avait bercés depuis la Renaissance. Il est grand temps de faire face à cette mort et de réinventer une autre façon de créer. 

Ce modèle dont nous sommes aujourd’hui orphelins copiait la Création divine. Une intention puissante créait une œuvre parfaite. Dieu était l’artiste et l’artiste était Dieu. L’inévitable mise en histoire de cette œuvre n’était que souillure et dégradation. Comme la création divine souillée par l’autre de DIeu, qui fait entrer la création dans une histoire, une dégradation, la création artistique devait être protégée du temps, mise sous verre, ne plus être touchée, et être parfois restaurée, ressuscitée, une nouvelle alliance en somme. Le modèle était donc subjectiviste, une intention puissante crée, et ahistorique, le temps dégrade.

Lire la suite

Fidal Formations : Réforme de la formation professionnelle : enjeux et perspectives

Fidal Formations : Réforme de la formation professionnelle : enjeux et perspectives

La réforme de la formation professionnelle couvre différents enjeux sociaux et économiques, dont le développement des compétences, le financement de la formation dans le cadre du CPF, la formation des jeunes ou encore le développement de la formation en alternance.  Le point avec Cyril Parlant, Avocat Expert au sein de FIDAL.

Quelles sont les grandes lignes de la réforme de la formation professionnelle ?

Elle vise à rendre le système plus efficient pour que chaque euro dépensé en formation ait son utilité et contribue au développement de l’employabilité des actifs de manière globale. Pour les entreprises, il s’agit aussi d’une réforme du système de financement. Dorénavant, les entreprises de plus de 50 salariés vont contribuer au financement de la formation dans les plus petites entreprises. Dans ce cadre, la monétisation du CPF est un autre point important soulevé par la réforme. Il a vocation à devenir un instrument du dialogue social et collectif dans les entreprises afin d’atteindre les objectifs de co-construction et de co-financement.

Lire la suite

Evoluer dans un contexte globalisé

SKEMA Business School capitalise sur une riche histoire d’innovation et sur un réseau international dynamique pour accompagner les évolutions du monde du management et des entreprises. Rencontre avec Pascale Viala, directrice du Corporate Office au sein de SKEMA Business School. Elle nous en dit plus sur l’école, son positionnement et sur les principaux sujets qui la mobilisent.

SKEMA Business School se différencie par un ADN qui s’articule autour de 3 dimensions : la digitalisation, la globalisation et l’innovation. Comment cela se traduit-il ?

SKEMA Business School est résolument tournée vers l’international. En effet, nous sommes présents sur 5 continents via 7 campus : 3 en France, un aux États Unis, un au Brésil, un en Chine et, plus récemment, un campus en Afrique du Sud qui sera inauguré en janvier 2020.

Parler de globalisation, c’est faire référence à l’ADN de SKEMA Business School que nous voulons transmettre à nos étudiants. Nous sommes intimement convaincus que cet aspect cultivera leur capacité à évoluer et à découvrir d’autres environnements professionnels et culturels dans un monde plus que jamais globalisé.

Parce que nous détenons nos campus en propre, nos étudiants ont accès à une expérience globale intense. Ils peuvent en outre acquérir un double diplôme voire parfois un triple diplôme avec nos institutions partenaires : le diplôme de SKEMA et le diplôme local (ex. NC State aux Etats-Unis). Cette dimension globale nous permet également d’accompagner les entreprises et en particulier les multinationales avec des formations adaptées au monde globalisé.

D’autre part, la digitalisation et l’innovation font partie intégrante de nos formations et de nos pratiques. Par exemple, nos enseignants sont en mesure d’enseigner en synchrone sur différents campus de manière simultanée avec un focus sur des thématiques particulièrement innovantes tel que l’entrepreneuriat. Via le dispositif SKEMA Ventures, nous accompagnons la création des startups de nos étudiants et de nos diplômés sur tous nos campus.

Soucieux d’apporter une réelle plus-value à nos étudiants, nous venons également de lancer à Montréal un laboratoire mondial en intelligence augmentée. Mobilisant un budget initial de 5 millions de dollars, le laboratoire joue un rôle d’accélérateur dans la recherche et la transformation numérique des enseignements à travers l’utilisation d’une plateforme dédiée. Grâce à celle-ci, étudiants et professeurs ont accès à une suite d’outils d’analyse parmi les plus puissants au sein des grandes écoles et universités.

En parallèle, pouvez-vous nous en dire plus sur votre offre certifiante et diplômante, ainsi que les formats proposés ?

Nous combinons harmonieusement le développement des talents à l’apport d’une réponse unique aux besoins des entreprises. Ce double objectif se reflète à travers notre offre certifiante et diplômante.

Au niveau de la formation diplômante, nous avons des formations ayant pour objet d’accompagner les hauts potentiels dans les entreprises. Notre Global Executive MBA est un programme mondial dans un format Blended Learning avec 6 semaines résidentielles sur nos campus, qui s’articule autour de deux spécialisations en Management de projet et Entrepreneuriat & Innovation. Nous avons également des formations diplômantes beaucoup plus spécialisées qui s’appuient sur nos expertises historiques en finance, en gestion du patrimoine, etc.

En parallèle, notre Executive Programme in Management certifiant se focalise sur les questions ayant trait à la vision stratégique du sujet de l’innovation mais aussi des enjeux du marketing et du développement d’activité, du leadership ou encore la maîtrise de la finance... 

Dans le développement de notre offre en direction des entreprises, nous privilégions 3 axes :

  • Le management via une offre complète de certificats
  • L’accompagnement des hauts potentiels via une offre sur-mesure et le Global Executive MBA
  • Les expertises de SKEMA Business School notamment en finance, et FinTech ainsi qu’en intelligence augmentée

Vous lancez aussi un catalogue online. Dites-nous en plus.

Disponible sur notre plateforme SKOOL, le catalogue SKEMA Exed Online est un nouveau dispositif e-learning en Executive Education. Nous avons développé des formations en format distanciel pour compléter les tempts forts de nos formations  se déroulant sur nos campus. Bien qu’il s’agisse de format à distance, ces formations sont très interactives. En effet, chacun des participants va intégrer une communauté d’apprenants et interagir avec les professeurs qui pilotent ces formations. En plus, il y a un ensemble d’activités proposées à chaque apprenant, synchrones et asynchrones dans 3 domaines :

  • SKEMA Management ;
  • SKEMA Leadership & Mindfulness notamment l’utilisation de la pleine conscience appliquée à l’entreprise ;
  • SKEMA Culture qui permet d’offrir des regards croisés d’historiens, de sociologues, d’économistes et de  millennials sur des thématiques essentielles pour les entreprises.

Fort de notre engagement, nous demandons aux participants, à la fin de chaque parcours, de réfléchir à la transposition sur leur poste des compétences et des connaissances acquises durant leur formation.

Quels sont les grands axes de vos interventions ?

Nous attachons une attention très particulière à l’accompagnement au changement et des hauts potentiels, et ce, avec un focus sur l’appropriation des grands enjeux pour l’entreprise que sont la transformation digitale et l’intelligence artificielle. Ces pistes de développement viennent s’additionner au développement des savoir-faire historiques de SKEMA Business School. Nous évoluons dans un contexte en pleine effervescence : parce que l’environnement évolue, l’agilité et l’adaptabilité sont des compétences de plus en plus sollicitées.

Par exemple, la gestion de projet est devenue une compétence transversale alors qu’elle était, historiquement, une compétence technique. À ce titre, nous adoptons une approche révolutionnaire dans notre offre de formation afin d’accompagner les tendances actuelles et futures du marché.

Pouvez-vous nous donner des exemples ?

En collaboration avec Saint Gobain Asie-Pacifique, nous avons développé un Executive MBA sur-mesure où nous accompagnons une dizaine de cadres de haut niveau. 

Nous avons aussi dispensé notre Executive Programme In Management en Chine pour accompagner des hauts potentiels dans de grandes multinationales implantées en Europe comme en Chine. Nous accompagnons également les hauts potentiels des entreprises chinoises.

Notre catalogue SKEMA Exed Online est un exemple qui illustre parfaitement notre capacité à nous réinventer en permanence. Nos parcours sont généralement disponibles en français et en anglais afin de mieux accompagner les collaborateurs des entreprises à l’échelle internationale.

Enfin, depuis de longues années, nous accompagnons les réseaux bancaires et d’assurance sur des thématiques de management et de gestion de patrimoine. Dans ce cadre, nous consolidons et renforçons notre relation enrichissante et fructueuse avec le groupe Allianz.


Les articles relatifs à la formation