Former ou Déformer ?

Prototyper l’Avenir ensemble? C’est possible!

Prototyper l’Avenir ensemble? C’est possible!

L’éducation est l’affaire de tous.

L’éducation est aussi un champ d’expérimentation prospectif permanent, pour comprendre ensemble dès aujourd’hui les missions qui nous attendent demain..

Comment appréhender le mieux possible les besoins à venir en matière d’éducation? Sans doute en faisant appel à l’une des ressources qui nous définit en tant qu’espèce, l’imagination.

Lire la suite

L'excellence académique au service de la formation continue

L'excellence académique au service de la formation continue

Fortement ancrée sur son territoire et associée aux plus grands acteurs nationaux de la recherche, l’Université Côte d’Azur entend rayonner à une échelle européenne et internationale. Le point avec Hubert Lasserre, Directeur de la formation Continue de l’Université Côte d’Azur.

Lire la suite

Repenser la formation des managers : un impératif pour rendre les organisations résilientes

Repenser la formation des managers : un impératif pour rendre les organisations résilientes

L’IAE de Brest, école universitaire de management, est une composante de l’Université de Bretagne Occidentale internationalement reconnue pour son excellence scientifique dans le domaine des sciences de la Mer. L’IAE et ses chercheurs sont ainsi naturellement orientés vers le management durable et la RSE. Notre IAE déploie une large offre de formation pour répondre aux besoins des entreprises du Grand Ouest. L’IAE a orienté sa pédagogie vers la polyvalence des étudiants qui devront être capables de définir des stratégies et politiques tout en assurant un pilotage opérationnel. La moitié des cours est ainsi assurée par des cadres et consultants en activité et nos Masters, fortement professionnalisés, se réalisent en alternance sur 18 mois. 

Lire la suite

Quelles difficultés rencontre-t-on tous lors de la production de modules de formation ?

Quelles difficultés rencontre-t-on tous lors de la production de modules de formation ?

Le secteur de la formation digitale, et plus globalement le secteur EdTech, est en pleine explosion depuis déjà plusieurs années. Les besoins de formation, notamment des différents services ressources humaines et des services formation, sont de plus en plus nombreux et les consommateurs deviennent très exigeants. Face à cette évolution, deux constats ont été réalisés.

Lire la suite

Les réseaux d'approvisionnement collaboratifs avec contrat de niveau de service

BBS possède une expertise en logistique se déclinant dans les programmes et les axes de recherche. Ci-dessous, un sujet novateur sur les chaines d’approvisionnement collaboratives par Prof. Abdelkader SBIHI, Doyen à BBS.

La concurrence commerciale et la mondialisation de l’économie menacent la survie des entreprises, d’où l’intérêt d’adopter des stratégies optimales permettant de réduire les coûts dont le transport en constitue l’une des principales charges et accroitre les rendements. De ce fait la mise en place de nouvelles méthodologies de gestion de la chaine d’approvisionnement s’avère nécessaire pour un objectif double :  (i) l’amélioration la performance financière et (ii) la performance  environnementale des entreprises. Les principaux freins à l’atteinte de ce double objectif résident dans l’absence de collaboration entre les différents acteurs de la chaîne logistique, le cloisonnement des services et dans le manque de performance des systèmes d’informations. C’est ainsi qu’une réflexion à l’échelle globale de la chaîne est plus efficace qu’une optimisation par fonction logistique prise séparément.

Formellement, le réseau de la chaîne d’approvisionnement avec des contrats régit les transactions entre les acteurs de la chaîne d’approvisionnement et utilise des incitations (pénalités/récompenses) pour que les décisions des membres de la chaîne d’approvisionnement soient cohérentes entre elles.

Nous nous focaliserons donc sur le concept de réseaux logistiques avec contrats de niveau de service (supply chain network with service level agreement ou SLA). Ce modèle considère les objectifs de tous les acteurs pour des solutions avantageuses/réalistes basées sur des décisions partagées au lieu de celles basées sur des décisions individuelles. Il s’agit de concevoir des politiques de collaboration qui maintiennent un niveau acceptable d’équité. Ceci permettra d’induire un comportement vertueux de la part des acteurs d’un point de vue de B to B. 

Or, le principal défi pour les gestionnaires de chaîne d’approvisionnement est la prévision de la demande des clients qui dépend de plusieurs paramètres et variables (revenus, marché, météo, saisons, législations chan-geantes...) : une mauvaise anticipation de cette demande peut engendrer une rupture ou un excédent de stock, la non-satisfaction de la demande des clients, un désordre dans l’organisation du transport et des pertes financières importantes.  En effet, plus on remonte dans la chaîne, plus la demande continue d’augmenter jusqu’au producteur qui percevra une hausse fallacieuse. On parle alors de demande en distorsion.

Par conséquent, un accord de coopération entre les dif-férents acteurs de la chaîne d’approvisionnent s’avère nécessaire afin de faire face à toutes ces perturbations. Cette approche de collaboration permettra le partage d’information entre les sites, la mutualisation des risques dues à l’incertitude des opérations, le contrôle des stocks et l’optimisation des transports. La collaboration dans une chaine d’approvisionnement commence, en effet, avec le consommateur et s’étend à travers l’entreprise au niveau de la planification, le réapprovisionnement, la production, le transport et enfin la livraison. 

Le conflit des intérêts entre différents acteurs et les objectifs opposés compliquent la collaboration entre différentes parties. L’intégration collaborative permettra alors de gérer/maîtriser cette complexité inhérente aux parties prenantes.

De ce fait, l’implémentation d’un système de récompense et de pénalité régi par des contrats de niveau de service est une solution pour faire face à cette complexité, permettant de satisfaire chaque acteur de la chaîne selon son propre niveau de service exigé ou souhaité.

 


Les articles relatifs à la formation