Former ou Déformer ?

Pourquoi réactiver le Blended Learning dans une société digitalisée ?

Pourquoi réactiver le Blended Learning dans une société digitalisée ?

Pourquoi réactiver le Blended Learning dans une société digitalisée ? ou la prise en compte de la dimension sectorielle

L’apprentissage au sens propre du terme ne cesse d’évoluer depuis la nuit des temps. Notre siècle en est la preuve parfaite avec depuis une cinquantaine d’années des moments assez disruptifs avec l’arrivée dans les années 90 du e-learning, puis vers les années 2010 du Social Learning sous différentes formes. Mais n’oublions pas qu’au-delà des modalités, des fonctionnalités qu’offre la technologie, ce sont également les apprenants qui ont changé. Ils veulent comme vous et moi tout, tout de suite, avec un alignement au besoin au plus près, où ils veulent et sur tout support (ATAWADAC).

Lire la suite

La formation comme levier de croissance : l'inspiration DOXA

La formation comme levier de croissance : l'inspiration DOXA

Fidèle à un exceptionnel taux de satisfaction de clients, Doxa conçoit et organise des sessions de formation pour des managers et des opérationnels. Notre organisme de formation accompagne les dirigeants dans la conduite des changements que les tournants de notre époque font naître au sein des organisations. Grâce à une méthode de renforcement des compétences particulièrement étudiée et un suivi depuis la naissance de l’organisme, les apprenants capitalisent sur leurs acquis à long terme.

Lire la suite

Création d'alliances stratégiques avec les entreprises

Création d'alliances stratégiques avec les entreprises

Rencontre avec Christophe Yver, Directeur de la Formation Professionnelle et Continue au sein de l’EM Normandie. Dans cet entretien, il nous en dit plus sur la valeur ajoutée de l’offre de formation l’école sur un marché de plus en plus concurrentiel et régit par les réformes.

Quelques mots pour nous présenter l’EM Normandie et son positionnement sur le marché de la formation.

Créée en 1871, l’EM Normandie est l’une des plus anciennes écoles de management françaises. Aujourd’hui, nous sommes implantés sur 5 campus en France et à l’International : Caen, Le Havre, Paris, Dublin et Oxford. L’École est positionnée à la fois sur le marché de la formation initiale et sur celui de la formation continue.

Lire la suite

Les environnements d’apprentissage à l’heure de l’entreprise X.0

Les environnements d’apprentissage à l’heure de l’entreprise X.0

Si dans le milieu des ressources humaines les compétences requises se polarisent fortement aujourd’hui entre des « hard » et « soft skills », notamment avec l’arrivée de l’intelligence artificielle, cette polarité implique surtout un développement d’excellence du capital humain au sein des entreprises. Pour ce faire, le secteur de la formation est invité à se transformer et à embarquer la technologie au centre de l’expérience de l’apprenant. L’enjeu : stimuler nos compétences cognitives, nous confronter aux meilleurs scenarios d’apprentissage, séduire les talents. Parler ainsi de la formation de demain, c’est savoir créer les environnements homme-machine (ou « IHM » pour Interfaces Homme-Machine, voire « ICM » pour Interfaces Cerveau-Machine) capables de préparer les salariés aux avancées technologiques et au virage X.0 pris par les entreprises. Nouvelles compétences, « growth mindset » et agilité vis-à-vis des environnements de travail toujours plus complexes : autant de gages pour booster la performance et soutenir la transformation des entités. Retour sur les transformations qui s’opèrent dans le monde de la formation.

Lire la suite

Le décodeur de l'offre de formation en apprentissage des Universités

Recruter un collaborateur en provenance d’un CFA permet aux entreprises de diversifier leur recrutement et d’avoir des apprentis motivés et compétents. Le point avec Danielle Sionneau, Directrice du CFA Epure Méditerranée.

Quelques mots pour nous présenter votre CFA.

Créé en 1993, le CFA Epure Méditerranée est le CFA des Universités de la région PACA. C’est le fruit d’une collaboration entre les Universités et l’Union Patronale Régionale dans le but de développer l’apprentissage dans les Universités à travers une association.

Aujourd’hui, nous sommes l’un des 5 plus grands CFA de l’Enseignement Supérieur en France.

Nous comptons parmi nous, les Universités d’Aix-Marseille, Nice, Toulon, Avignon, l’Ecole Centrale de Marseille, l’Institut National des Sciences Techniques et Nucléaires et Sciences Po Aix. 

Nos apprentis sont motivés et compétents et une véritable pédagogie de l’alternance est déployée dans les Universités. La qualité de notre offre incite les entreprises à revenir nous voir chaque année pour trouver des collaborateurs hors pair.

Pouvez-vous nous en dire plus sur vos formations ?

Nous avons un positionnement interprofessionnel et interuniversitaire. Nous proposons différentes formations dans divers domaines aussi bien scientifiques et techniques que dans les domaines du management et de commerce.

Nous offrons des formations DUT, des licences professionnelles, des masters et des diplômes d’ingénieur qui sont tous délivrés par les Universités et les Ecoles d’Ingénieur.

Ainsi, nous permettons aux entreprises de la région d’avoir accès à une offre très large, et ce, à tous les niveaux et dans tous les domaines. Le but étant de leur permettre de trouver les collaborateurs dont ils ont besoin dans leur gestion prévisionnelle des compétences.

Le contrat d’apprentissage à l’Université se présente comme une véritable solution d’intégration en entreprise. Qu’en est-il ?

En effet, c’est une solution gagnante pour tous les acteurs L’apprenti apprend un travail tout en étant rémunéré, l’entreprise reçoit un jeune compétent qu’elle contribue à former tandis que l’Université démontre les débouchés de ses diplômes.

Par exemple, le DUT en apprentissage représente pour un jeune un moyen d’apprendre dans l’entreprise et d’avoir une application pratique directement tout en acquérant des bases solides pour son futur métier. De plus, il y a une transmission intergénérationnelle entre les apprentis et le maître d’apprentissage qui leur fait part de son expérience et leur montre comment se projeter dans leur métier. En parallèle nous notons 80 % d’insertion à la sortie des licences pro et 100 % d’embauche pour les masters et les ingénieurs.

Toutefois, tous les diplômes ne sont pas systématiquement ouverts en contrat d’apprentissage. Nous ouvrons en apprentissage des diplômes sur lesquelles il y a une forte demande des entreprises et veillons bien à en déterminer les débouchés.

Qu’est ce qui fait votre force ?

D’abord, le diplôme de l’Université qui est très attractif pour les jeunes. De nombreux CFA proposent d’excellentes formations mais qui ne sont pas reconnues au même titre qu’un diplôme de l’Enseignement Supérieur.

Ensuite, la qualité d’accompagnement des apprentis par les équipes pédagogiques de l’Université. Nous avons, dans la formation, des tuteurs universitaires qui proposent aux jeunes un coaching pour mener l’apprenti à sa réussite.

De plus, l’équipe du CFA apporte le soutien juridique et logistique nécessaire aux apprentis et aux formations universitaires.

Enfin, nous sommes très engagés dans l’avenir des jeunes. Nous mettons tous les dispositifs et toute l’énergie possible au service de leur réussite.

Actuellement, nous développons de nouveaux services pour faciliter l’apprentissage et aider les employeurs à  trouver les bons candidats.


Les articles relatifs à la formation