Former ou Déformer ?

La VAE dans tous ses états

La VAE dans tous ses états

Le 17 janvier 2002, la VAE nait. Expériences, compétences et savoirs enfin réunis. La main et l’esprit. Un triomphe espéré. Mais elle se heurte vite au réel. L’enfance est difficile. Les entreprises ne prennent pas le temps d’appréhender ce nouveau dispositif. Le corps professoral est sceptique. Les jurys peinent à se mobiliser. L’adolescence est tout autant tumultueuse. La VAE est écartée des grandes réformes mais elle se bat et refuse de succomber à la diplômite aiguë, cette terrible maladie tellement française.

Le 17 janvier 2020, la VAE devient majeure. Elle fête ses 18 ans et redresse la tête. C’est aujourd’hui. C’est l’âge de tous les possibles. Et elle entend le faire savoir.

Lire la suite

Ce que nous, journalistes pouvons apporter à la formation

Ce que nous, journalistes pouvons apporter à la formation

 

L’univers de la formation connaît de nombreux bouleversements depuis l’émergence du digital avec un espoir sur-prometteur : la possibilité pour tous de se former partout, tout le temps dans (presque) tous les domaines. Alors que de plus en plus d’internautes se sont mis à suivre, regarder et plébisciter des youtubers dans des domaines variés, y compris pour s’informer et se former ; Alors que la vidéo est devenue l’alpha et l’omega de la plupart des producteurs de contenus sur internet ; Alors que la majorité des médias investissent ce champ en tentant d’innover toujours plus dans leurs formats pour coller aux usages et capter l’attention des internautes ; Les MOOC, eux, n’ont pas rencontré le succès annoncé. 

Lire la suite

La formation au diapason de la situation de travail

La formation au diapason de la situation de travail

La formation est aujourd’hui plus que jamais un sujet stratégique pour l’ensemble des acteurs économiques. Permettre aux collaborateurs de monter en compétences sur leur poste de travail et créer ce lien direct entre formation et amélioration de la pratique professionnelle est un vrai challenge.

Ce rapprochement implique une ingénierie de formation complexe : un timing adapté, une personnalisation de la formation, une adéquation des rythmes de travail et d’apprentissage et des modalités d’apprentissage tournées vers le "faire” et l’analyse du "faire”. Le Blended Learning, désormais popularisé, est une première approche en ce sens. Maintenant, comment aller plus loin ? La modalité de l’AFEST constitue une approche intéressante, entre autres.

Le blended learning pour mieux s’adapter aux besoins d’apprentissage

Lire la suite

emlyon business school : L’innovation managériale : une nécessité pour les entreprises ?

emlyon business school : L’innovation managériale : une nécessité pour les entreprises ?

Un environnement économique et technologique en hyper mutation, des clients et salariés toujours plus exigeants ainsi qu’une concurrence exacerbée boule-versent le fonctionnement des entreprises. Pour main-tenir leur performance, elles doivent se différencier de leurs concurrents via des offres à haute valeur ajoutée, s’adapter et anticiper les évolutions du marché́ puis attirer et fidéliser les talents en phase avec leurs valeurs. Des défi s qui trouvent généralement leur solution dans la capacité d’innovation. Si le pari technologique semble être souvent la réponse à tous les problèmes, rares sont les leaders qui misent aussi sur l’innovation managériale, alors que c’est le véritable accélérateur d’engagement et d’intelligence collective. C’est en effet là que l’investissement et l’énergie devraient se concentrer, car la créa-tion d’une culture managériale est unique et génère de la valeur pour toute l’entreprise. Eclairage avec Thierry Nadisic.

Lire la suite

Démocratiser la réussite

L’IAE Paris-Sorbonne Business School offre des formations diversifiées, à la fois généralistes et spécialisées en adéquation avec les besoins des entreprises. Rencontre avec Éric Lamarque, Directeur de l’IAE Paris-Sorbonne Business School, qui nous en dit plus sur cette école universitaire de management et les plus-values de ses formations

Depuis sa création, l’IAE Paris-Sorbonne s’est donné pour mission d’enseigner une vision globale du management. Dites-nous en plus sur votre approche.

Créé en 1956, l’IAE Paris-Sorbonne fait partie du réseau IAE France. Notre statut d’établissement public nous conduit à promouvoir l’accessibilité de nos formations dans une volonté de démocratisation de la réussite. L’objectif est de permettre à un maximum de personnes d’exercer des responsabilités importantes dans des organisations diverses et variées : entreprises, administrations, associations… Nous attachons une attention particulière à promouvoir le développement personnel de nos diplômés venus de tous horizons pour les aider à progresser dans leur carrière. Nous offrons dans nos programmes une vision transversale du management avec des convictions pédagogiques fortes. Notre ambition est de privilégier l’enseignement des fondamentaux de la gestion et du management nécessaires à l’évolution professionnelle. Par ailleurs, nos formations s’appuient fortement sur notre activité de recherche pour initier des réflexions nouvelles afin de former des personnes capables de répondre aux enjeux du futur.

Quels sont les principaux domaines vers lesquels vos formations continues sont-elles orientées ? De quelles compétences les entreprises ont-elles besoin aujourd’hui ?

Historiquement spécialisé dans l’apport d’une double compétence en management, l’IAE Paris-Sorbonne a développé au fil des années des Executive programmes dans des domaines plus spécialisés pour former des responsables RH et leurs collaborateurs dans différents domaines : RH et RSE, Finance, Marketing, Contrôle de gestion, Supply Chain…

Les entreprises recherchent des collaborateurs aux compétences transversales et solides afin d’avoir des managers capables de comprendre le fonctionnement global de l’entreprise et de faire le lien entre tous les types de décisions, quelles que soient les spécialités de chacun. Fort de notre proximité avec le monde professionnel, nous sommes au plus près de ces attentes. Nous entretenons des relations fortes avec plus de 350 intervenants professionnels qui enseignent dans nos programmes aux côtés des enseignants-chercheurs et viennent témoigner lors de conférences, de travaux dirigés ou d’études de cas. Les entreprises sont aussi très présentes au travers du financement de nos 6 chaires de recherche impliquées dans des sujets sociétaux liés au management, que ce soit les partenariats publics-privés, la transformation des territoires, les restructurations des entreprises, la marque, les financements alternatifs du secteur agricole et la gouvernance des coopératives financières.

Nous nous appuyons également sur notre réseau de 32 000 Alumni qui constitue un relais privilégié pour nous faire remonter les préoccupations et les besoins des entreprises. Celles-ci ont ainsi confiance en notre expertise en nous confiant leurs salariés, en accueillant nos apprentis et stagiaires et en soutenant notre recherche.

Comment vous adaptez-vous à ces nouveaux besoins ? Qu’en est-il de vos perspectives ?

Nous nous appuyons sur nos chaires de recherche. Concrètement, nous mettons en place des rencontres enrichissantes régulièrement entre les entreprises, les professionnels, les enseignants-chercheurs et les étudiants autour de sujets d’actualité comme les questions climatiques, la RSE, la transformation digitale, les risques, la sécurité, la finance verte…

Fort de notre engagement, nous mettons en place des blocs de compétences pour apporter une vision claire sur les savoir-faire acquis par les participants à l’issue de leur formation. Nous intégrons aussi dans nos formations les aspects liés aux nouvelles technologies comme les enseignements à distance, les MOOC, les classes virtuelles pour gagner en attractivité dans un contexte évolutif.

Parmi vos formations initiales, plus des 3/4 de vos étudiants sont en alternance. Dites-nous en plus.

Nous privilégions l’alternance pour favoriser la professionnalisation et l’insertion professionnelle. Le taux d’insertion de nos diplômés 6 mois après l’obtention de leurs diplômes - tous programmes confondus - approche les 90 %. Sur un plan opérationnel, nos étudiants alternent des semaines à l’IAE et en entreprise où ils passent les 3/4 de leur formation (en moyenne 38 semaines en entreprises et 14 semaines de cours). Ils acquièrent ainsi une véritable expérience professionnelle via les missions confiées par les entreprises que nous suivons de près. Nous leur donnons aussi la possibilité de réaliser un séminaire professionnel à l’étranger où ils partent une semaine avec leur promotion pour découvrir le management à l’international dans un contexte culturel et professionnel différent. Nos étudiants de formation continue bénéficient aussi de séminaires internationaux.

En résumé, quels sont les atouts de l’IAE Paris-Sorbonne ?

Voici nos principaux points forts :

  • l’obtention de diplômes de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne reconnus en France et à l’international, accrédités par l’État, inscrits au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles), éligibles au CPF (Compte Personnel de Formation) et référencés au Datadock ;
  • des enseignements ancrés sur la pratique en entreprise combinant expertises académiques de nos enseignants-chercheurs et expertises professionnelles d’intervenants expérimentés, experts reconnus dans leur domaine : notre pédagogie est fondée sur l’étude de cas, la mise en situation pratique, le partage d’expérience pour acquérir les fondamentaux tout en intégrant les soft skills ;
  • la souplesse d’organisation de nos formations, compatibles avec son activité professionnelle : en formation continue, nos Executive programmes sont proposés en part time pour concilier cours et activité professionnelle selon un rythme qui convient à chacun (en journée ou en soirée) ;
  • des groupes à effectifs limités pour faciliter la montée en compétences, l’interactivité, le travail en groupe et la proximité avec les enseignants ;
  • et enfin l’accessibilité de nos formations afin de permettre au plus grand nombre d’accéder à des formations équivalentes à celles des écoles de commerce privées dans un cadre public.

Le mot de la fin ?

Notre ambition est de devenir le premier choix en matière d’études supérieures en management. Nous cherchons à attirer les étudiants les plus méritants et à rester attractifs. Cela passe par l’adaptation en continu de nos programmes de formation mais également par notre développement à l’international.


Les articles relatifs à la formation